Eliminer le risque d’arthrite septique en quelques minutes en utilisant la spectroscopie moyen-infrarouge dans les liquides synoviaux

Le but de cette étude est de démonter l’utilité de la spectroscopie moyen-infrarouge pour l’identification des patients atteints d’arthrite septique dans une cohorte multicentrique.

Jean-David Albert, Maëna Le Corvec, Olivia Berthoud, Claire David, Xavier Guennoc, Emmanuel Hoppe, Sandrine Jousse-Joulin, Benoît Le Goff, Hugues Tariel, Olivier Sire, Anne Jolivet-Gougeon, Guillaume Coiffier et Olivier Loréal. 

https://doi.org/10.1093/rheumatology/keaa373

Communiqué de Presse : DIAFIR franchit une étape clé avec le recrutement des premiers patients de son étude clinique SIGNALS, pour la validation de son test sanguin de détection de la NASH Eliminer le risque d’arthrite septique en quelques minutes en utilisant la spectroscopie moyen-infrarouge dans les liquides synoviaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *