Des capteurs à usage unique, et des systèmes d’exploitation associés accessibles à tous

 

Les innovations Diafir apportent la puissance de l’infrarouge pour un diagnostic simple et rapide

Les capteurs compacts en fibre de chalcogénure de Diafir sont les plus sensibles du marché. 

tl_files/media/images/capteursspectro.jpg

L’échantillon biologique (sérum, urine, liquide synovial, etc.) est placé sur un capteur à usage unique composé d’une fibre optique en verre de chalcogénure.

Ce capteur est disposé dans le spectroscope infra rouge « SPID », et analysé selon un logiciel spécifique à chaque pathologie concernée.

Le logiciel produit une feuille de résultat qui pourra être transmise pour interprétation au prescripteur.

Les avantages de la technologie DIAFIR

Adaptée à l’usage clinique

  • Les capteurs sont à usage unique, protégeant opérateurs et patients des contaminations croisées.
  • Pas ou peu de préparation de l'échantillon nécessaire, un simple contact avec la fibre suffit.
  • Le résultat est obtenu en quelques minutes.
  • Pas de connaissance ou formation en optique et/ou traitement du signal infrarouge requise.
  • L'analyse du résultat est faite par logiciel et n'est pas opérateur dépendante.

Performante

  • Le contact avec une surface de 1 mm² environ ou 10µl de liquide suffit pour obtenir un résultat.
  • Nos capteurs offrent une sensibilité optimale, dans la gamme de longueurs d'ondes de 2 à 20 µm.
  • Grâce à un nombre important de réflexions internes du faisceau infrarouge, la sensibilité de ces capteurs est supérieure aux systèmes ATR classiques.
  • Grâce à la fibre optique, il est possible de réaliser des capteurs capables de travailler de façon déportée pour suivre en direct une réaction chimique dans un liquide.
  • Travailler sur le profil métabolique complet et dans la zone des vibrations primaires permet d'obtenir un signal fort sans apport d'énergie extérieure et/ou de traceur chimique supplémentaire.